Home Actualités Boké-Administration: Le gouverneur demande à la jeunesse de quitter la rue et...

Boké-Administration: Le gouverneur demande à la jeunesse de quitter la rue et sortir de la manipulation 

9
0
Après les auteurs de la société civile, de la Chambre régionale du Commerce et d’agriculture, leaders des confessions religieuses, le gouverneur a conféré cet après-midi du lundi 19 septembre 2022, avec les présidents des jeunes des quinze (15) quartiers de la commune urbaine de Boké, l’inspection régionale et la direction préfectorale et le délégué communal de la jeunesse ainsi que des jeunes représentants de la communauté forestière vivant à Boké.
Cheick Tidiane Diallo, délégué communal de la jeunesse de Boké rassure la nouvelle de l’unité de réformes engagées au sein de la jeunesse de Boké.
Il a plaidé pour la formation de l’ensemble des jeunes des 15 quartiers de la commune urbaine de Boké dans la création des petites et moyennes entreprises.
Dans sa communication, le gouverneur dit avoir appris beaucoup de choses depuis son entrée en fonction.
Rappelant les périodes pathétique  ou péripétie de sa vie sociale, active, académique et professionnelle, le gouverneur se dit conscient des problèmes qui assaillent la jeunesse de Boké.
Le chemin du bonheur soutient Mamadou Camara, « Est parfois très épineux. Dans la vie, le destin d’un homme est inévitable et les traces sur la paume des deux mains, retracent éloquemment la vie de l’homme… Je suis sorti de ce que vous êtes en train de dire. »
Chers jeunes, apaise le gouverneur, « Evitez de souiller votre honneur, calmez vous, croyez en dieu et battez vous pour votre avenir, de façon digne » conseille-t-il.
Le choix de ma personne pour être gouverneur à Boké est significatif,  réitère le gouverneur.
Il promet des systèmes en place pour aider la jeunesse de concourir aux appels d’offres d’emploi, vous aider à compétir, vous aider à vous constituer en groupes d’entrepreneurs.
Pour y arriver, il exhorte les jeunes à se qualifier, se perfectionner dans les écoles professionnelles pour apprendre des métiers et être compétitifs, vous développer à partir de vos propres ressources.
Pour lui, « Le bonheur ne se trouve pas dans les sociétés mais dans le comportement. »
« Quittez la rue complètement,  sortez de la manipulation, transposons le débat vers un combat de l’avenir pour que vous ayez  accès à un avenir qui pourra vous apporter. Ceux-là qui manipulent ont leurs enfants. » Propose le gouverneur.
En outre, Mamadou Camara souhaite que la confiance soit rétablie entre la jeunesse et l’Autorité.
Lors des échanges, Mamadou Camara déplore le manque de leadership au sein de la couche juvénile de Boké.
Enfin, le gouverneur a insisté la création d’un Comité de coordination de la jeunesse à Boké. Une façon de lutter contre l’injustice et donner l’opportunité à la jeunesse de pouvoir s’affirmer.
D’ici fin décembre 2022, promet le premier responsable de la région, des techniciens de hauts niveaux seront à Boké pour former les jeunes.
Mamadouba Camara

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here