Home Actualités Celebration de l’An UN du CNRD à Boké 

Celebration de l’An UN du CNRD à Boké 

37
0

 

Cinq (05) septembre 2021, 5 septembre 2022. Cela fait un an jour pour que les Agents des services de défense et de sécurité réunis au sein du Comité national du Rassemblement pour le développement (CNRD) sont à la tête de la Magistrature Suprême de l’Etat guinéen.

A Boké, la fête a été célébrée au Camp N’Kwamé Nkruma situé entre les  quartiers Koulifanya et Baralandé dans la commune urbaine, sous l’égide du nouveau gouverneur de la région administrative de Boké, Mamadou Camara, Contrôleur général de la Police.

C’est à 10 heures 50 minutes que le gouverneur de région a passé à revue des troupes et différentes unités mobilisées pour la circonstance.

Il était  accompagné  par le préfet de Boké, Colonel Sény Sylver Camara et le Commandant du Bataillon autonome de Boké, Colonel Mamadou Alpha Bah.

Des chefs des services de défense et de sécurité,  du Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance (TPI) de Boké, cadres régionaux, préfectoraux et communaux, groupements féminins et associations de jeunesse ainsi ceux des sociétés minières ont pris part à la cérémonie.

Une minute de silence en la mémoire des illustrés disparus.

Dans son discours discours de circonstance, le Commandant du Bataillon autonome de Boké, Colonel Mamadou Alpha Bah, s’est exprimé en ces termes:

« La célébration du premier anniversaire du CNRD nous offre l’occasion de rendre un hommage mérité aux anciens combattants qui renoncé aux privilèges pour assurer la formation de la jeune Armée Guinéenne fraîchement créée le 1er novembre 1960, sous la première République.

Il a aussi rappelé  les missions de pacification effectuées par l’Armée guinéenne dans plusieurs pays du Continent africain soit pour la libération de l’intégrité physique des peuples, soit pour la restauration de la démocratie bafouée.

Colonel Mamadiu Alpha Bah s’est réjoui de la victoire de l’Armée guinéenne lors des attaques réelles le long de ses frontières en l’an 2000, avant de remercier les Agents  des forces de défense et de sécurité pour le comportement républicain qu’ils observent depuis toujours.

Utile de rappeler que quelques mois après la prise du pouvoir, le président de la Transition, Colonel Mamadi Doumbouya, Chef Suprême des Armées,  dans le cadre de la refondation de l’Etat, a engagé des réformes courageuses telles que la lutte contre la corruption, l’injustice, l’ethnocentrisme, le régionalisme.

En guise d’exemple  la création de la Cour des répressions des infractions économiques et financières (CRIEF) et la récupération des patrimoines bâtis et non bâtis de l’Etat.

Dans la foulée, l’inspecteur régional des affaires religieuses de Boké, El Hadj Mohamed Wakil Yattara salue les réformes engagées par le CNRD en matière  de lutte contre les malversations financières et la corruption, le régionalisme, l’ethnocentrisme, l’injustice au service du raffermissant du tissu social et de l’unité nationale, gage certains d’un développement durable et harmonieux.

Il s’est aussi réjoui de la réhabilitation des réseaux routiers à travers le pays, le lancement du courant d’interconnexion à Boké, l’apport financier apporté aux femmes pour leur autonomisation, la qualification du secteur du système éducatif guinéen, la promotion du mérite et des compétences.

Dans son discours, le gouverneur de la région administrative de Boké, Mamadou Camara, Contrôleur général de la Police a indiqué que le 5 septembre 2021, les forces de défense, une situation qui était consécutive à la fragmentation du tissu social, de la politisation à outrance de l’Administration publique, la corruption et la gabegie financière entre autres.

C’est pourquoi, le gouverneur a remercié le président du CNRD pour les multiples réformes  instituées pour refonder l’Etat en vue de faciliter le rassemblement de tous les guinéens autour d’un  idéal,  celui de  développement inclusif de la Guinée.

Les actions posées se passent de commentaires sous la clairvoyance du président de la Transition, Colonel Mamadi Doumbouya, indique le numéro un de la région de Boké.

Dans la région de Boké, précise Mamadou Camara, les changements sont significatifs et perceptibles.

En illustration, le gouverneur de région a cité la construction d’un centre de dialyse à Kamsar, la construction de 302 logements sociaux à Kolaboui, la connexion de Boké au réseau d’interconnexion de l’organisation pour la mise valeur du fleuve Gambie ( OMVG).

D’après le gouverneur,  l’interconnexion ouvre une nouvelle ère pour la population de Boké.

Il a rendu un vibrant hommage au président de la Transition pour  avoir diligente la mise sous tension et l’opérationnalisation   de la ligne électrique Kaléta-Boké.

Le 5 septembre 2021, selon le gouverneur  de Boké, s’inscrit dans le cadre de la refondation de l’Etat, préservation de la paix l’unité nationale et la paix sociale.

Et  de traduire les messages de paix du Chef de l’Etat aux forces de défense et de sécurité ainsi que des notabilités de Boké.

La cérémonie a pris fin par un défilé militaire pour marquer  les festivités du premier anniversaire de la prise du pouvoir par les forces de défense et de sécurité avec à leur tête, le Colonel Mamadi Doumbouya.

Mamadouba Camara

Source: www.guineemining.iinfo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here